Fox Glacier et Lac Matheson

Au petit matin nous essayons de nous lever plutôt que le 8h habituel. Il nous faut faire l’école avant de partir vers les glaciers. Alix et Rémi nous quittent pour faire également les glaciers, mais nous ne savons pas du tout si nous allons les revoir.

Arrivés sur place, nous faisons le point sur les balades que nous souhaitons faire et nous réservons une randonnée à cheval pour demain matin.

La première promenade nous permet de voir le Fox Glacier… mais de très loin. Nous repartons avec de gros regrets surtout après avoir pu admirer le Nigarsbreen en Norvège cet été. Même Mathilde est déçue de la sortie, elle garde un souvenir impérissable du chemin que nous avions fait cet été.

Pour nous rattraper, nous partons voir le lac Matheson, appelé le miroir des montagnes. Le nom laisse rêveur… surtout avec des nuages comme aujourd’hui, mais cette fois-ci nous sommes surpris dans le bon sens ! La forêt est magnifique, elle a un côté tropical. Ma grande connaissance des arbres et des plantes me fait dire que tout ce qui ne pousse pas en France ou en Europe est classé dans le « tropical » ! Ici il y a des palmiers… à fougères ! La végétation est très dense. Même la mousse ne ressemble pas à ce que nous observons chez nous.

Arrivés au bord du lac Matheson, l’euphorie retombe. Nous ne voyons toujours pas les sommets le vent empêche le reflet de se former sur l’eau. Puis au fur et à mesure que le temps passe, les nuages s’estompent pour finalement nous laisser admirer le Mont Tasman et le célèbre Mont Aoraki (Mont Cook), point culminant du pays et de l’Australasie (je vous avoue ne pas avoir encore regardé les pays regroupés sous cette appellation…).

Cette promenade finalement très agréable au cœur de la forêt vierge, nous aura également permis d’observer le fantail (oiseau éventail) et de récupérer une petite fougère pour l’envoyer à la classe des filles.

De retour à la voiture, nous cherchons un camping pour la nuit avec pour programme : douche, lessive et rechargement des batteries. Le sèche-linge étant un peu radin sur le temps donné (2$ les 16 min), je décide de lui tenir tête en étant encore plus radine et en refusant de remettre une pièce. Évidemment dans la voiture nous n’avons pas de place pour faire sécher le linge. Le tableau de bord se transforme alors en étendoir pour la nuit.
Nous nous couchons tôt, surtout les filles car demain il faut être à 8h au ranch pour la balade de 9h…


«

»

Les commentaires sont fermés.