Péninsule d’Otago

Aujourd’hui nous souhaitons rencontrer la faune de la péninsule d’Otago. Nous prenons la direction du Centre des albatros. La route longe la baie, le soleil fait le voyage avec nous, la mer est calme. Sur place nous mettons de la crème solaire. Il ne fait pas une chaleur accablante, mais les rayons du soleil sont plus dangereux sur cette partie de la planète en raison d’une très faible couche d’ozone. De ce fait, ils sont beaucoup moins filtrés que chez nous.

Après une pause repas, nous descendons sur la plage des pingouins bleus. Ils sont absents la journée. La plage est séparée par un grillage car de l’autre côté c’est une réserve naturelle. En effet, nous pouvons observer des otaries se faire bronzer au soleil, d’autres jouent dans l’eau. L’une d’entre elle, se laisse dériver jusqu’à notre petite plage. Elle remonte sur la rive pour se faire sécher. Une deuxième est venue la rejoindre. Nous avons la chance d’être à 3m d’elles. Nous restons silencieux et immobiles pour profiter du spectacle. C’est l’occasion également de montrer aux filles que ces animaux sont sauvages, ils ne se laissent pas approcher par l’Homme contrairement à ceux que nous voyons dans les zoos. Élise constate qu’ici les otaries ont plus de place et peuvent nager où elles veulent, c’est quand même plus sympa que dans une piscine !

Nous allons ensuite dans le centre des albatros pour avoir des explications sur leur mode de vie ainsi que ceux des pingouins que l’on trouve dans le pays. Les albatros ne sont pas de sortie aujourd’hui, il n’y a pas assez de vent.

Nous patientons jusqu’au coucher du soleil pour attendre le retour des petits pingouins bleus ! Nous sommes sur une estrade un peu au dessus de la plage et un peu avant 22h, un groupe de 6 pingouins arrivent sur le sable. Ils sont tout petits, ils mesurent à peine 30cm de haut. Ensemble ils escaladent les rochers pour rejoindre leurs nids. Cela ressemble à un petit terrier dans le sable. Une fois en sécurité ils appellent les autres copains et là… une centaine de pingouins débarquent pour venir se coucher.

Après cette belle journée de rencontre, c’est à notre de tour de trouver un endroit pour passer la nuit sur la péninsule d’Otago.

 


«

»

Une réponse pour “ Péninsule d’Otago ”

  1. Trop mignons ces petits pingouins.Bravo pour ce beau partage,qui nous fait voyager…..
    Bisous,bisous

Les commentaires sont fermés.