Gorges de Vintgar

Nous avons prévu d’aller visier les Gorges de Vintgar dès l’ouverture. Lever à 6h, habillage, petit déj, on replit le camp en une heure. Mission accomplie, en plus d’arriver avant l’ouvreuse, nous voilà garés à la 2e entrée des gorges.

Tout le monde démarre la promenade par l’autre côté. Nous sommes seuls ou presque. Le soleil, dans notre dos, vient éclairer la rivière qui sillone entre les rochers. Nous croisons une ou deux personnes avec qui nous échangeons un regard satisfait de « lève tôt ». En dehors du chemin nous pouvons observer, une fois de plus, des champs de cairns représentant davantage l’emprunte du touriste qu’un repère sur un chemin à destination unique.

Après 45 min de marche, nous arrivons à l’entrée principale. Les petits groupes commencent à affluer, dont l’inévitable car de japonnais. Nous les laissons passer devant, ils traversent les gorges à un bon pas, sans prendre le temps de s’arrêter.

Sur le chemin du retour, le soleil nous illumine d’autres facettes de la rivière, tel un éclairagiste nous dévoilant une nouvelle scène. Nous aurions envie de rester plus longtemps, mais nous approchons l’heure de grande affluence et nous avons un autre lieu à découvrir.


«

»

Les commentaires sont fermés.