Arrivée à Chiang Mai

Nous arrivons à Chiang Mai après une nuit de train-couchette. Malgré nos appréhensions du départ, le trajet fut calme et confortable. Nous descendons sur le quai avec la fierté de ne pas tomber dans un attrape touriste ! Les chauffeurs de taxi sont en ligne tel un comité d’accueil. Mais ils ne faut pas nous prendre pour des bleus. Nous voulons un taxi-meter ou rien. Ah oui, mais ici, il n’y a pas de taxi. Ce sont des taxis de groupe, à savoir un pick-up avec des bancs à l’arrière. Les sacs à dos vont sur le toit. Le tarif proposé est bien inférieur qu’à Bangkok, mais par principe nous négocions. Une fois installés, il faut attendre que la voiture soit pleine pour partir. Le chauffeur trouve 5 ou 6 autres touristes à mettre dedans : américains et allemands. Ici quand tu es avec un occidental tu as l’impression d’être en famille…


Nous descendons les premiers. Notre hôtel est un 3 étoiles avec clim, pas question de se retrouver une fois encore dans une fournaise. Malgré tout aujourd’hui il fait frais et nous supportons un sous-pull…
Nous avons réservé 2 chambres doubles mais lorsque l’on voit la taille des lits, nous décidons d’annuler une réservation et rester à 4 dans la même chambre. Seulement, le temps d’aller rendre la clé de la chambre que l’on ne garde pas, il y a des cafards qui sortent de la salle de bain. La réception accepte de nous donner une autre chambre et nous atterrissons au 4e étage.
2 jours plus tard, un cafard fera irruption dans notre chez-nous temporaire mais nous faisons abstraction. Par contre la nuit qui a suivi, la climatisation s’est mise à couler et à faire un bruit insupportable, cette incident nous fera monter au 5e étage avec une chambre comportant une clim bloquée sur 22°C que nous ne pouvons pas régler, la solution sera de la couper au compteur. De toutes manières les jours suivants, les températures extérieures sont tombées à 15 degrés, un peu comme la température de la douche. Nous gagnons le droit d’aller nous laver dans une chambre du 1er étage pour nos deux dernières nuits, même si l’eau n’y était pas plus chaude.

La ville de Chiang Mai nous semble moins agressive, mais cela reste la 2e ville de Thaïlande. La circulation, la pollution… Nous partons découvrir la ville en utilisant les pick-up taxis. Nous passons voir le temple le plus vieux de la ville. L’intérieur du bâtiment principal de l’entrée est couvert d’or, c’est très impressionnant. Nous retrouvons les mêmes divinités seules les mises en scènes diffèrent. En revanche, derrière ce premier bâtiment, on trouve un énorme chedi en pierre (pyramide dans laquelle on dépose des reliques de défunts). Tout autour, d’autres petits temples tous différents et des lieux où l’on peut discuter avec des moines.


«

»

Les commentaires sont fermés.