Ayutthaya en tuk-tuk

Nous sommes samedi, il est donc possible d’aller sur un marché flottant ! Nous n’avons pas encore eu l’occasion de voir ces institutions touristiques. Plutôt que de partir sur celui en centre ville, nous trouvons une adresse recommandée par un blog de voyage.

Nous arrêtons un tuk-tuk qui, comme toujours, ne sait pas trop où il doit nous emmener, mais il connait la route. Il nous dépose à un temple en demandant notre programme. Il nous indique que nous allons avoir du mal à trouver un tuk-tuk pour le retour et si nous sommes d’accord, il nous attend et ensuite nous emmènera faire le tour des temples.
Marché conclu !

Nous entrons alors dans un lieu étonnant. Un homme parle (très fort) dans un micro sans discontinuer pour inciter à acheter des offrandes. Il y a des automates aussi drôles qu’inquiétants (par ex. squelette déguisé en policier agitant un bol entre ses mains pour réclamer des sous). Nous sommes en train de nous dire que notre chauffeur nous a planté au mauvais endroit, il y a bien une sorte de marché ici, mais pour acheter de quoi faire des offrandes. Bref, l’endroit est tellement atypique que nous continuons la visite. Nous voyons des aquariums avec de gros poissons, des salles avec des statues de moines en cire tellement réelles qu’elles arrivent à nous mettre mal à l’aise. Des urnes pour faire des dons, partout, de toutes les formes… Nous rigolons discrètement, car ici les gens sont sérieux et il faut dire qu’il n’y a pas beaucoup d’occidentaux dans les parages.

Puis, nous arrivons sur le marché flottant ! Mes préjugés ont encore pris le dessus ! Des femmes et quelques hommes terminent leur cuisine dans des barques. Sur le ponton il y a des tables, bien qu’il soit 10h30, cela donne envie de manger. Nous faisons le tour des recettes thaïlandaises et décidons de prendre notre repas ici.

Au bord de l’eau, un stand vend des paquets de flocons multicolores qui n’est en fait que de la nourriture pour les poissons. Mais où sont les poissons ? et bien tu jettes dans l’eau une poignée de ces curly géants colorés et tu vois surgir du fond de la vase des centaines de pangas affamés (ou pas). Le spectacle amuse beaucoup les enfants, mais pour ma part me répugne. De temps en temps, on ne sait pas ce qu’il se passe, mais tous les poissons s’agitent au point de nous éclabousser et ils disparaissent en quelques secondes, un peu comme si un requin était venu les manger.


Nous retrouvons notre chauffeur qui est prêt pour nous emmener là où nos mollets (et notre patience) ont failli la veille.

En chemin, nous lui demandons de nous arrêter sur le parcours des balades à dos d’éléphants proposés dans le centre ville. Cela nous a malheureusement permis de vérifier les conditions d’exploitation déplorables de ces animaux soit-disant « sacrés » en Thaïlande. Les crochets utilisés pour contraindre les pachydermes en cas de réticences ressemblent à des pics d’alpinisme. Les animaux disposent de points de ravitaillement sur le trottoir, mais quand il n’y a plus rien à manger, personne ne vient les réapprovisionner, alors que les éléphants sont censés manger 18h par jour. Bref, ça fait mal de les voir et de s’imaginer ces animaux se faire abrutir par ces tours sur le bitume pour amuser le touriste (vous ne verrez aucun Thaï sur les éléphants).

Nous nous promenons au milieu des ruines des anciens temples. Nous avons l’occasion de voir une tête de bouddha prisonnière des racines d’un arbre. La ville fut construite en 1350 et pillée et détruite en 1767 par l’armée birmane. Des maquettes à l’entrée nous montrent l’état initial des temples. Aujourd’hui, il reste les fondations, les 3/4 sont détruits.

 

Pour finir, nous avons pu voir également le fameux « Buddha couché ». C’est en fait la sculpture originale ayant servi de modèle au Buddha en or vu à Bangkok.


«

»

2 réponses pour “ Ayutthaya en tuk-tuk ”

  1. Ce marché flottant est très appétissant …Nico et moi on aurait goûté à tous les plats , je crois…

  2. J’aime beaucoup les ruines des anciens temples… Le style architectural est très original….La photo de la tête de Bouddha emprisonnée dans les racines est incroyable et riche de symboles….

Les commentaires sont fermés.