Bangkok – jour 2

A 9h du matin nos sacs sont prêts pour changer de crèmerie. La veille nous avons trouvé du Nutella et du pain pour se faire un petit déj. (En Nouvelle-Zélande je ne vous ai jamais raconté que nous avions trouvé du pain et du Nuttella… mais ici ce détail a toute son importance !)

Les murs de la chambre sont brûlants, il n’y a pas d’air. En bas, il y en a… avec des moustiques. En partant nous croisons une famille allemande avec 4 enfants. Ils semblent tous frais et pimpants, prêts à affronter la ville.
Nous, nous avons trouvé une chambre d’hôtel avec la climatisation à quelques rues de là. Une fois sur place, nous essayons de reprendre nos esprits et comprendre ce qu’il nous arrive.

Non, Bangkok ne se visite pas comme Venise ! Non, on ne se balade pas à Bangkok. Il nous faut nous organiser autrement. Désormais nous prendrons le taxi. Nous avions payé 3 euros pour revenir de la gare. Cela nous évite la chaleur et les mètres cubes de gaz d’échappements dans les poumons ainsi que les coins qui donnent envie de fuir la ville.

Avant tout cela, je ne comprenais pas pourquoi tout le monde me disait que rester 5 jours à Bangkok c’était trop. Lorsque l’on ouvre le guide, on a envie de voir plein de choses ! Mais lorsque l’on ouvre les yeux, on a envie de les refermer !


«

»

2 réponses pour “ Bangkok – jour 2 ”

  1. Courage la petite famille Sallé….on pense à vous très fort…. Ca fait partie de l’aventure…. Vous allez trouver une façon de fonctionner dans « cette ville de fous »… Je vous embrasse d’un baiser frais franc-comtois…. Sylvie.

    • Bisou reçu ! Mais du coup….. il fait tout gris ce matin !
      T’inquiète, on va survivre, même pas peur !!!
      Bisous

Les commentaires sont fermés.