Bangkok – Jour 4

Avant d’accéder au marché aux amulettes, nous passons par l’embarcadère de « Phra Arphrit » où règne une ambiance un peu plus détendue, avec ses vendeurs à la sauvette et un petit marché au milieu duquel les prestataires de croisières en bateau vous interpellent tous les 50 mètres ou hurlent leurs prix comme dans un marché aux poissons.

Nous nous marchons ensuite dans la rue du marché aux amulettes. On se croirait un peu à une brocante. Les vendeurs sont assis par terre et vendent leurs amulettes sur un drap. Arrivés presqu’au bout de la rue assez décevante, nous nous engouffrons dans une sorte de mini centre commercial tout neuf composé de restaurants et d’espaces de détente sur de grandes terrasses aménagées le long du fleuve. Tout est moderne et neuf. On sent que c’est une bulle artificielle construite pour les touristes, mais l’ambiance y était tout de même agréable.

En souhaitant repartir, on se rend compte que cet espace de vie est finalement devenu l’entrée de la « vraie » rue du marché aux amulettes. Les étals débordent d’amulettes en pierres, en plâtre ou en métal, de toutes les tailles et pour tous les goûts.
Certaines sont spectaculaires par leur brillance ou leur taille. Les petites sont bien souvent des petits bouts de plâtre moulés en série qui ne présentent guère d’intérêt.

 

Nous choisissons ensuite de changer de quartier. Le taxi nous dépose près du parc Dusit, mais nous tentons de visiter le « temple de marbre » juste en face. Bonne surprise, il n’y a aucun touriste. Un petit cours d’eau traverse les lieux et les ponts qui l’enjambe donnent au lieu un charme bien particulier. Lorsque nous sommes arrivés au temple principal, les moines étaient occupés à méditer. Nous avons donc visité les alentours en silence. Plusieurs moines vivent sur place dans des petits appartements colorés de vert. Nous nous promenons au milieu de leur petit quartier résidentiel qui débouche sur une rue attenante habitée, elle, par de vrais habitants de Bangkok. Les gens sont dehors ou à leur fenêtre, les enfants font du vélo au milieu de la rue. Les maisons bricolées en bois semblent peu étanches aux pluies et ouvertes à tous les vents pour pouvoir supporter la chaleur étouffante.

 

 


«

»

Une réponse pour “ Bangkok – Jour 4 ”

  1. Super sympa ce marché aux amulettes… Quant aux temples, il s’en dégage une ambiance très méditative… Peut-être l’occasion de vous pencher enfin sur votre « moi intérieur » … ouh y’a du boulot!!!!!
    Mention spéciale à l’ affiche « it’s wrong to use Bouddha… » Je kiff grave le coussin à chien!!!!
    Je vous embrasse Sylvie.

Les commentaires sont fermés.