Boat trip à Kanchanaburi

Nous avons quitté Chiang Mai pour rejoindre Bangkok en train de nuit. Sur Bangkok nous avons pris un bus gouvernemental (public) pour rejoindre la ville de Kanchanaburi.
Kanchanaburi est connue pour son pont et sa voie de chemin de fer passant au dessus de la rivière Kwaï. Les travaux ont été supervisés par les japonnais, exécutés par des prisonniers de guerre (asiatiques et occidentaux) dont beaucoup sont décédés en raison des mauvais traitements qu’ils leurs ont été infligés. Le pont fut bombardé par les Américains et les Britanniques. La voie fut restaurée par les japonnais à la fin du conflit.
La voie ferrée est toujours en service. Lorsque le train passe, il y a des plates-formes pour que les piétons laissent passer le train (car oui, nous pouvons nous promener à pied sur le pont). Enfin vous remarquerez sur les photos que ce pont ne ressemble pas à celui du film de David Lean, dont le pont ayant servi de décor a été construit au Sri Lanka.

 

Nous avons poussé la promenade jusqu’à l’autre rive pour visiter un temple chinois. Le lieu est désert, nous profitons du calme. Le temple est haut en couleur. Cela contraste avec les précédents.

Nous partons ensuite en bateau sur la rivière. Nous passons devant des quartiers avec des maisons sur pilotis. Les enfants se baignent, les femmes cuisinent. Nous croisons ensuite des maisons flottantes tiré par un petit bateau. Les gens y font tous la fête, la musique aussi forte que dans une salle de concert. A l’étage il y a les chambres, en bas la cuisine, les sanitaires et le dance floor ! Nous en croisons des dizaines remorquées en enfilade sur la petite rivière.

Notre capitaine nous arrête au cimetière où sont enterrés les prisonniers occidentaux ayant trouvé la mort en construisant la voie de chemin de fer.

Nous descendons ensuite visiter un temple dans une grotte. Sur les lieux nous ne croisons aucun visiteur. Nous partons à la découverte de ce temple hors du commun en suivant les flèches. Nous empruntons des passages où mesurer plus d’un mètre dix devient un réel handicap. Découvrir une grotte pleine de statues en or nous a plongé au cœur d’un film d’Indiana Jones !

 


«

»

Les commentaires sont fermés.