Hoi An

Hoi An est une petite ville classée au patrimoine mondial de l’Unesco depuis 1999. Cette nomination est forcément synonyme de « cars touristiques, appareils photos et foule hérissée de perches à selfie… ». Mais nous nous disons que ça doit en valoir la peine.

Effectivement, nous avons adoré Hoi An. Les villes vietnamiennes ne sont habituellement pas très séduisantes, il faut l’avouer, mais ici les lieux ont su nous séduire. Nous avons savouré nos promenades dans la vieille ville que ça soit en journée ou en soirée. Il y a de nombreux petits magasins d’artisanat local situés dans des veilles maisons. Les gens sont agréables et souriants. Cette sérénité est également due au fait que certaines rues sont piétonnes. Attention, au Vietnam cela indique que les voitures n’ont pas le droit de circuler, contrairement aux scooters, mais le soir, ces derniers sont également interdits. Nous pouvons alors lâcher la main de nos enfants et tout le monde profite de ces instants de liberté. Le fait d’être en basse saison nous permet d’éviter les pics de fréquentation.

Au coucher du soleil une petite place commence à se remplir de monde, le Bai Choi va commencer. Nous assistons à une première partie de ce bingo traditionnel en tant que spectateurs puis notre âme de joueur nous pousse à participer. Le principe est plus simple que la langue vietnamienne ! Nous avons une petite plaquette qui comprend 3 mots associés à 3 dessins. Un homme et une femme commencent alors à chanter en vietnamien et lorsqu’ils disent un mot se trouvant sur la plaquette il faut lever la main. Un drapeau nous est remis. Au bout de 3 drapeaux la partie est gagnée ! Pour faciliter les choses, une dame passe dans le public avec une pancarte indiquant le mot et le dessin en question. Résultat nous sommes repartis vainqueurs avec une lanterne et un cd !
Nous nous sommes bien amusés, bien que les vietnamiens ne soient pas très expansifs. Les gens sont contents, l’ambiance donne envie de rire et d’applaudir, mais rien de tout cela ici. Avec nos 4 têtes d’occidentaux et nos cris de victoire, nous passons vraiment pour des touristes… heureux !

A la nuit tombée, il est possible de partir sur une petite embarcation pour déposer une lanterne sur la rivière en faisant un vœu. En s’éloignant de la foule et des vendeurs de lanternes (repêchées et rerepêchées), un homme lève la main pour attirer mon attention. Contrairement aux autres, il reste silencieusement assis dans sa barque. Son regard propose la même chose que les autres, mais d’une manière plus pacifique. A l’instant où nous acceptons de monter avec lui, arrive une femme accompagnée d’une petite fille d’environ 10 ans. Cette dernière s’exprime dans un anglais impeccable et vient prendre part à la négociation. Le vieil homme dans son bateau ne semble pas être de la partie. La jeune fille lui donne des lanternes et nous partons avec comme deal, une balade en barque et 2 lanternes. Finalement, notre capitaine de bord nous laissera déposer dans l’eau toutes les lanternes qu’il a emmené avec lui. L’ambiance est digne d’un conte avec les lumières de la ville. Nos petites bougies partent dans le sens du courant emmenant avec elles tous nos souhaits.

 


«

»

Une réponse pour “ Hoi An ”

  1. Absolument féerique!!!!!!!!!! Encore un visage du Vietnam inattendu mais fabuleux… La balade aux lanternes donne trop envie…
    Et « spécial kiff » pour le Bai choi, un bingo-karaoké voilà une super idée pour l’APE , j’en parle à Adeline dès demain!!!!!!!!
    Bisous Sylvie.

Les commentaires sont fermés.